Tél : 03.28.36.10.10    contact@ifsante.fr

    NOTRE PROJET

    Un projet de professionnalisation permettant l’acquisition de compétences commun à toutes filières

    L’Institut de Formation en Santé de l’Université Catholique de Lille forme des infirmiers(ères), des aides-soignants(tes), des puéricultrices et des cadres de santé et participe au développement des compétences des professionnels de Santé.

    L’élève, l’étudiant(e), le (la) stagiaire se situe à une étape de son parcours de vie ; il a des aptitudes, des potentialités, des ressources. Il peut avoir des expériences professionnelles.  Il entre en démarche de construction d’une identité professionnelle et personnelle. 

    Les contextes d’apprentissage développent les savoirs théoriques et les savoirs d’actions ; l’ingénierie pédagogique favorise l’accompagnement, l’alternance, la pratique réflexive, la recherche du sens, l’autonomie.

    L’étudiant, l’élève, le stagiaire est un acteur social et citoyen, ouvert sur le monde. Il réalise des projets individuels, collectifs. Il collabore, coopère  avec les acteurs de santé et aussi avec la personne soignée et ses proches. Il a une vision  holistique  du soin et il développe un sens de l’engagement, de l’initiative responsable. Il démontre l’intelligence du cœur.

    L’élève, l’étudiant, acquiert progressivement un métier, une profession dont le contexte scientifique, sociétal, économique est en évolution constante. Il s’approprie les méthodes et les outils pour apprendre et  faire évoluer ses connaissances, ses compétences et son projet professionnel, tout au long de sa vie.

     

    L’institut ambitionne à former des acteurs de sante, praticiens réflexifs, pour un engagement humain et éthique

    Notre démarche vise un processus d’appropriation d’une profession c’est à dire que l’étudiant ou élève, est acteur social citoyen en construction. Il s’inscrit dans un dispositif de développement fondé sur les valeurs humanistes qui animent tous les acteurs. Quant aux contextes d’apprentissage, ceux-ci favorisent nettement la réflexivité.

    L’évolution du contexte sociétal dans le champ de la Santé a impulsé une profonde mutation du métier d’infirmier(e) et de sa formation. En effet, depuis maintenant plusieurs décennies, les besoins de santé de la population se transforment. Les nouvelles problématiques de santé publique, le vieillissement de la population, l’émergence de pathologies chroniques et leur suivi, l’évolution de techniques de soins de haute technicité, l’apparition de nouvelles spécificités et d’expertises, amènent les infirmiers(ères), les élèves aides-soignants(tes), les puéricultrices et les cadres de santé, à développer leurs capacités et leurs compétences.

    Dans le même temps, l’organisation des soins se modifie. Le professionnel de santé travaille, aujourd’hui, en interprofessionnalité, en réseaux de soins et de santé. II coopère avec différents lieux de soins, différents professionnels, mais aussi, avec le patient et sa famille. Les représentations de soignants à l’égard des patients et de leur famille évoluent ; la reconnaissance de la citoyenneté nécessite de prendre en compte I’aspect « clientèle et consommation de soins » dans nos institutions sanitaires.

    Dans un contexte de réflexivité par les interactions avec autrui, I’étudiant, I’élève construit ses compétences et son identité professionnelle. L’étudiant ou élève se situe à une étape de son parcours de vie. II a des aptitudes, des ressources des potentialités ; il peut avoir des expériences professionnelles.

    L’ambition « Dignity In Care », l’apprentissage en situation simulée

    Fort de sa participation à l’interreg des 2 mers « Dignity in Care », IFsanté organise des scénarios visant la réalisation de soins dans un contexte authentique. L’objectif est de développer la réflexion éthique sur le « prendre soin » en s’appuyant sur l’expérience d’un laboratoire d’éthique des soins, « Stimul ».
    De dimension européenne, ce projet novateur et porteur de sens, est à vocation pluridisciplinaire (collaboration de kinésithérapeutes, médecins, infirmiers, aides-soignants…). Il permet le développement de compétences relationnelles afin d’accroitre la dimension d’interdépendance, dans laquelle exercent les professionnels du domaine sanitaire et médico-social.
    Dans le but de développer la qualité, le projet « Dignité » favorise le raisonnement éthique dans le soin. Action responsable et jugement professionnel collectif sont ainsi au service du respect du patient et de son entourage et de la qualité de leur prise en charge.

    Dans cette intégration de plus en plus importante de la simulation, IFsanté a décidé en 2014 de devenir un des partenaires du CESU 59 afin de réaliser en interne la formation aux gestes et soins d’urgence, en s’équipant et en certifiant ses formateurs pour qu’ils soient habilités à assurer ce type de formation. Cette initiative a permis d’ajouter un pan de l’enseignement en situation de simulation qui était jusqu’ici externalisé.

    Avec l’appui du Conseil Régional, le Groupement des écoles dispose donc des moyens nécessaires à la pratique de la simulation en santé qui a toujours été une méthode pédagogique incontournable (mannequin, dispositif de simulation etc…). Il s’agit alors de réalisations de soins en salle de laboratoire filmées et débriefées avec les apprenants. Par ailleurs, l’utilisation d’un simulateur procédural d’une situation de soins permet aux étudiants de résoudre des problèmes plus ou moins complexes individuellement ou en équipe interdisciplinaire.

    La collaboration interprofessionnelle et universitaire, un enjeu majeur dans la cohérence du soin

    La participation des personnels et des étudiants se traduit aussi dans des projets et des activités confortant à la fois le caractère « Universitaire » d’un établissement formant à des métiers, enrichissant de ce fait la vie sociale des élèves et étudiants ainsi que l’ensemble de l’offre de service s’y rattachant (bibliothèque universitaire en ligne, Association d’Entraide Universitaire, pôle d’orientation ou réorientation…).
    De même l’établissement et ses personnels sont intégrés dans le fonctionnement de nombreuses commissions hospitalières afin de favoriser les échanges propices à un transfert de connaissances.
    IFsanté s’engage au quotidien dans une participation effective de tous les acteurs au service de la qualité de soin. Les projets innovants permettent de proposer des dispositifs d’apprentissage mobilisant les élèves, étudiants, professionnels et usagers. Cette co-élaboration favorise la connaissance des attentes et des compétences de chacun. Enfin, elle facilite les collaborations interprofessionnelles de demain au service de projets pertinents et adaptés à chaque individu dans le respect de son identité.

    Le site Humanicité est un contexte novateur et porteur, catalyseur de cette synergie spontanée au service de l’humain Grâce aux parcours en alternance en établissement de formation, de santé et extrahospitaliers, IFsanté promeut l’approche globale de la personne soignée. IFsanté dispose ainsi de 17 structures médico-sociales accessibles à pied depuis l’institut (IME, SESSAD, SAMSHA, HAD, micro-crèche, foyer d’accueil médicalisé, maison médicale, EPHAD, Hôpital, centre de prévention…) avec lesquels les partenariats et les projets émergents (accueil stage, formation continue etc.). De même l’Université Catholique n’est située qu’à 20 minutes en transport en commun, rendant fréquente les délocalisations dans le cadre de travaux transdisciplinaires avec les différentes filières existantes au sein de la FUPL.

    Bernadette MIROUX, Directrice d’IFsanté